Les droits de l’enfant : ce que l’on doit savoir !

droit de l'enfant

Un enfant, de sa naissance jusqu’à ce qu'il devienn e majeur, représente l'innocence même, qu'on veut protéger à tout prix du monde qui l'entoure et lui offrir le meilleur. Les enfants ne bénéficient pas de la même qualité de vie partout dans le monde, d’où l'utilité de faire valoir leurs droits.

Les droits de l'enfant ont été mis en place par une convention spéciale, afin qu'ils soient reconnus dans le monde entier. Tous les droits de l'enfant ont pour objectif d'assurer son bien-être, lui permettre de vivre, se développer, et surtout, s'épanouir. Découvrons d'un peu plus près, quels sont les droits fondamentaux de l'enfant.

Quels sont les droits fondamentaux des enfants ?

La liste des droits de l'enfant est longue, entre droit à l'alimentation saine et équilibrée, droit de s'informer, droit de s'exprimer, droit de jouer, danser, chanter et beaucoup d'autres. Dans certains pays, ces droits peuvent paraître comme une évidence, mais dans d'autres malheureusement, ils ne sont pas reconnus, voire bafoués. Découvrons dans ce qui suit les droits fondamentaux des enfants :

Le droit à la vie, la survie et le développement

Ce droit pilier a pour but de faire profiter l'enfant des ressources nécessaires et d'un accompagne spécial pour vivre, grandir et développer ses capacités. Ce droit englobe plusieurs droits dont le droit de se nourrir, d'avoir une éducation et de profiter d'un système de santé.droit enfant

Le droit à la protection

Ce droit est une protection ultime contre tout acte de cruauté, des sévices, des exploitations et négligences envers des mineurs. Ce droit protège aussi l'enfant de la guerre.

LIRE  Quelle est la mission d'un avocat pour mineur ?

Le droit d'exprimer ses opinions

Un enfant a le droit de s'exprimer, partager des opinions et même participer dans les différents facettes de sa vie. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, il pourra donner son avis, et surtout, se faire entendre.

Le droit à la légalité

Les parents ainsi que les enfants doivent respecter les droits des uns envers les autres, mais aussi les droits d'autrui. Les parents devront inculquer ces droits aux enfants et les adapter, au fur et à mesure qu'ils grandissent.

La convention internationale des droits de l'enfant

Les mineurs ont toujours besoin d'une protection ainsi que d'une aide adaptée, c'est pourquoi, de hauts dirigeants du monde ont décidé de créer une convention spéciale pour les enfants et qui a vu le jour en 1989. Cette convention avait pour objectif de définir les droits de tous les enfants, qui sont aujourd'hui énoncés dans 54 articles et plusieurs protocoles. Tous ses droits reposent sur 4 piliers fondamentaux qui sont :

  • Stopper la discrimination ;
  • respecter les opinions des enfants ;
  • donner la priorité à l'intérêt de l'enfant ;
  • permettre à l'enfant d'avoir le droit de vivre et se développer.

Cette convention des droits de l'enfant a aussi mis en place différents dispositifs de santé, d'éducation et systèmes juridiques et civils, qui ont pour but d'offrir à l'enfant une vie et un développement en harmonie.

La journée des droits de l'enfant

Chaque 20 juin, partout dans le monde, c'est la journée internationale des droits de l'enfant. Cette journée symbolique permet aux enfants de mieux s'informer sur leurs droits grâce à des séquences pédagogiques et autres activités mises en place par les enseignants dans les écoles. Cette journée est aussi une opportunité pour les enfants de s'exprimer, poser des questions et s'approfondir sur leurs droits.

Les droits de l’enfant : ce que l’on doit savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut